Les équipes MEGA Dental se mobilisent pour continuer à vous apporter le meilleur service possible et restent à votre disposition pour répondre à vos questions. Nous maintenons un service permanent via le télétravail et/ou une rotation des équipes. Tous nos services sont opérationnels et vos conseillers sont joignables sur leur ligne directe.

Article DAE

Défibrillateurs automatisés Externes au cabinet dentaire : les mesures à appliquer

Chaque année en France, entre 40 000 et 50 000 personnes sont victimes d’un arrêt cardiaque, une mort brutale qui peut être évitée via une défibrillation. Celle-ci repose sur l’administration d’un choc électrique grâce à un défibrillateur automatisé externe, connu sous l’acronyme DAE. Pour lutter contre ces décès soudains, l’Etat a adopté en 2018 la loi n°2018-528, qui soumet les établissements recevant du public (ERP) à l’obligation de détenir un DAE. Progressivement mise en application dans les ERP de différentes catégories, cette loi s’étend désormais aux ERP de catégorie 5, incluant les cabinets de soins dentaires. A partir du le 1er janvier 2022, les chirurgiens-dentistes doivent donc se conformer à la législation en vigueur. Nos conseils pour accueillir sereinement ce nouvel équipement.

Catégories

Un DAE pour votre cabinet dentaire ?

Etant dentiste, vous vous classez dans la catégorie 5 des ERP. Comme vous recevez de nombreuses personnes à votre cabionet, vous êtes considéré comme un acteur de santé publique. Pouvoir prendre en charge une situation d'urgence dans votre cabinet vous permettra de protéger vos clients et vos collaborateurs.

cabinet dentaire

De nombreuses urgences peuvent arriver au sein de votre cabinet, cela implique de pouvoir disposer du matériel nécessaire : Prise en charge d’une Hémorragie grave, prise en charge d’une Obstruction des voies aériennes, prise en charge d’un Malaise, prise en charge d’une personne inconsciente, prise en charge d’un arrêt cardiaque et utilisation d’un défibrillateur.

Malheureusement ça n'arrive pas seulement dans les films !

Le défibrillateur au sein des ERP

Lorsqu’une personne est en arrêt cardio-respiratoire, ses chances de survie diminuent de 10% toutes les minutes. Avec un défibrillateur et en intervenant dans les trois premières minutes, ses chances de survie remontent à 70%. En délivrant un choc électrique, le DAE permet une « remise à zéro » du cœur, ce qui démultiplie l’efficacité du message cardiaque. La mise en application de cette loi sonne donc comme une évidence.

Adoptée en priorité dès le 1er janvier 2020 dans les lieux les plus fréquentés, elle s’étend chaque année à de nouveaux types d’établissements. Ainsi, si les ERP des catégories 1, 2, 3 et 4 étaient concernés jusqu’alors, les ERP de catégorie 5 sont désormais régis par cette législation. Tous les cabinets dentaires sont par conséquent tenus de débuter cette nouvelle année en étant équipés d’un DAE. Cette obligation incombe directement aux propriétaires des ERP de posséder cet appareil. Celui-ci peut toutefois être MUTUALISÉ :

  • Si plusieurs ERP sont situés sur un même site géographique, avec la possibilité pour tous d’accéder au DAE mutualisé en moins de 5 minutes, délai maximal compatible avec l’urgence cardiaque.
  • Ou bien si les ERP sont placés sous une direction commune, et dans un même bâtiment, au sens de l’article R.123-21 du code de la construction et de l’habitation.

Fonctionnement et types de DAE

Le défibrillateur est un dispositif électronique destiné à rétablir le fonctionnement cardiaque d'une personne en danger. Il se compose d’une entité électrique permettant d’exécuter l’électrochoc dispensé suivant une durée, une configuration et un degré d’intensité. Les deux électrodes qui l’accompagnent doivent être placées sur la poitrine de la victime, déclenchant alors une décharge électrique calibrée afin de resynchroniser le myocarde pour permettre au cœur de battre à nouveau. La défibrillation est indispensable en cas d'asystolie. Pour autant, les techniques de réanimation habituelles ne doivent pas être écartées, notamment le bouche-à-bouche, qui doit être réalisé avant et après la défibrillation.

Deux types de DAE se distinguent :

DAE catégorie 1

Les DAE de catégorie 1, qui peuvent être utilisés par tous et dont il existe deux modèles : Le défibrillateur entièrement automatique (DEA), grâce auquel le choc électrique, s’il est nécessaire, est déclenché automatiquement par l’appareil et le défibrillateur semi-automatique (DSA), qui induit un choc électrique déclenché par l’opérateur. Il s’agit d’une action simple et guidée.

DAE catégorie 2

Les DAE de catégorie 2, qui ne sont utilisables que par le personnel médical. Votre cabinet sera donc équipé d’un DAE de catégorie 1, ce qui induit que toute personne, même exclue du corps médical (un patient de votre cabinet par exemple), est habilitée à utiliser le défibrillateur sur autrui en cas de nécessité. Qu’il soit entièrement automatique ou semi-automatique importe peu dans le processus de défibrillation ; la seule différence réside dans l’implication de l’opérateur. Le fait de devoir actionner le bouton permet simplement au secoureur d’être sûr qu’il administre bien la décharge. Quoi qu’il en soit, le principal reste que le corps de la victime ne soit pas touché par une personne tiers à ce moment-là : cette dernière recevrait le choc, impactant non seulement sa propre santé mais altérant également l'intensité du choc vital à la personne secourue.


Sachez par ailleurs que les électrodes pédiatriques existent, mais que pour tout enfant de moins de 8 ans, les électrodes pour adultes peuvent être utilisées. Il faut néanmoins les positionner différemment : l’une sur le sternum tandis que l’autre doit être placée dans le dos, à la même hauteur que la première.

Praticiens : quelles responsabilités ?

En tant que professionnels de la santé, les chirurgiens-dentistes doivent être capables de prendre en charge une situation d’urgence médicale survenant lors de leur pratique quotidienne. N’étant pas urgentistes, vous n’êtes pas tenus d’établir un diagnostic précis pour chaque situation. En revanche, vous avez pour responsabilité l’administration des premiers gestes permettant d’enclencher la chaîne de survie.

Comme vous le savez, les soins bucco-dentaires prodigués chez les patients cardiaques peuvent avoir une incidence sur leur état de santé général. De ce fait, la prise en charge de ces patients dits “à risque” impose aux praticiens dentistes la connaissance des précautions à prendre selon le risque encouru par les patients présentant un risque syncopal.

Aussi, n’importe quelle douleur dentaire vive, spontanée ou provoquée par le soin, peut engendrer chez tout patient lambda un malaise syncopal. D’où la nécessité pour tout praticien de connaître les gestes de réanimation !

Alors que de nombreux praticiens sont équipés d’oxygène ou d’un tensiomètre, la présence d’un défibrillateur chez les chirurgiens-dentistes restait jusqu’alors exceptionnelle. Tous n’ont pas été formés à la prise en charge d’urgences médicales. Si vous l’avez suivie, la dernière formation dispensée dans ce cadre date d’il y a plus de 4 ans. Bien sûr, face à ce type de situation, il est préférable d'être préalablement formé à la manipulation du DEA ou du DSA afin de connaître, a minima, les bases de la défibrillation. À cet effet, vous pouvez simplement suivre une formation en secourisme, ou recevoir les conseils d’un organisme habilité.

Bon à savoir : En 2012, une étude sur les urgences médicales au sein des cabinets dentaires a révélé une incidence de 2,1 événements par dentiste chaque année. Les causes principales : malaises vagaux, hypotensions orthostatiques et hypoglycémies. À cette époque, près d’un dentiste sur cinq a déclaré ne pas posséder de matériel d’urgence. Les urgences vitales et les arrêts cardiaques au cabinet sont rares, mais ils doivent être maîtrisés dès lors qu’ils surviennent.

Comment s’équiper ?

Vous pouvez vous munir du défibrillateur proposé par A5 que nous mettons à votre disposition, un DAE qui présente un excellent rapport qualité/prix, avec :

 
DÉFIBRILLATEUR DAE A5 HEART (TECNOGAZ)

DÉFIBRILLATEUR DAE A5 HEART (TECNOGAZ)

Ref : 3656-174

 

Cliquez ici pour découvrir le produit

L'oxymètre de pouls, l'oxygène et le défibrillateur DAE deviennent des instruments indispensables en cabinet dentaire

Les défibrillateurs DAE sont des équipement conçus pour être utilisés par tous. Il réalise de façon automatique le contrôle, le diagnostic et guide l'opérateur, par des commandes vocales, pendant les phases de l'urgence.

Electrodes universelles adultes/enfants 

Ce DAE réalise de façon automatique le contrôle, le diagnostic et guide l'opérateur par commandes vocales pour faciliter une prise en charge rapide de la victime. Il s’agit d’un appareil qui bénéficie d’une garantie intégrale pendant 5 ans.