La position debout longtemps adoptée par les chirurgiens-dentistes a été progressivement abandonnée en raison des troubles vasculaires qu’elle engendrait. Aujourd’hui, les praticiens travaillent majoritairement en position assise. Mais cette position présente elle aussi plusieurs inconvénients, car elle sollicite particulièrement les lombaires, et induit une répartition du poids corporel entre les pieds, l’arrière des cuisses et les ischions.

Siège haut ou siège bas ?

En réalité, la position assise sollicite fortement vos lombaires. Lorsque vous êtes assis bas, et que votre siège se situe en-dessous de vos genoux, votre corps compense au travers d’une flexion lombaire importante. A l’inverse, plus votre siège est haut, plus les risques de lordose lombaire sont importants.

En somme, la position assise basse exerce une pression plus importante sur la zone ischiatique et moins de pression sur les cuisses et les pieds, tandis que la position assise haute réduit la pression dans la zone ischiatique, mais augmente celle à l'arrière des cuisses et des pieds.

Mais alors, comment améliorer sa posture ?

Commencez par choisir un siège qui offre un soutien de vos lombaires suffisant. Il doit être ajusté de sorte à ce que vos pieds soient posés à plat sur le sol, et vos cuisses inclinées vers le bas.

Le siège qui garantit la meilleure ergonomie et donc la meilleure posture est le siège-selle, dont voici plusieurs exemples :

951-8201
TECNODENT
Réf. 0423-173
À partir de 945 TTC
SIEGE_OPERATEUR_SCORE_JUMPER
À partir de 566 TTC
647 TTC
-13%

Tous les sièges disponibles sur notre site sont à retrouver ici

Pour corriger votre posture au quotidien, vous pouvez également opter pour un t-shirt de rééducation. Celui-ci appliquera une légère pression sur la partie antérieure de vos épaules et sur les vertèbres T12L1, assurant ainsi le réalignement de votre colonne vertébrale et l’ouverture de votre thorax. Diminution de vos douleurs de dos garantie !

TEE_SHIRT_PERCKO
PERCKO
À partir de 99 TTC
155€49 TTC
-36%

Par ailleurs, gardez en tête que la posture de votre patient a une incidence directe sur la votre. Il faut donc veiller à bien le positionner, de manière à optimiser votre ergonomie. Aussi, votre tablette et vos instruments doivent se trouver à votre portée, pour éviter les mouvements excessifs de vos articulations.

Pensez également à vos yeux ! Utilisez un éclairage approprié pour minimiser la fatigue oculaire.

Des petits réflexes qui font toute la différence

L’adoption de ces bons réflexes vise à augmenter votre productivité lors d’actes répétés tout en préservant votre corps. Au-delà des bénéfices corporels, vous serez plus agile et donc plus rapide en limitant les mouvements inutiles. Votre fatigue s’en trouvera par ailleurs réduite.

Un dernier conseil : pendant la journée, prenez un moment pour vous étirer. Même un court étirement détendra vos muscles et vous fera du bien à l’esprit. Ne négligez pas votre ergonomie qui, si elle n’est pas optimale, aura une potentielle incidence sur la durée de votre carrière.

Adoptez les bons gestes au quotidien et équipez-vous pour exercer en toute sécurité !

MEGA vous informe

Recevez des conseils et bons plans personnalisés par email.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos offres promotionnelles et actualités. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans chaque courrier. Pour en savoir plus sur la gestion de vos droits, lire nos CGU.

MEGA vous informe