Capitaliser sur sa spécialité et concevoir son étude de marché

Les études de dentisterie offrent aux futurs professionnels la possibilité de se spécialiser : chirurgie orale, médecine bucco-dentaire, orthopédie dento-faciale…

Créer son cabinet dentaire débute par le choix des services proposés. Peut-être avez-vous décidé d’avancer dans une voie qui vous permet de vous positionner sur une niche en particulier. Dans cette éventualité, capitalisez sur votre spécialité comme proposition de valeur pour vous différencier des cabinets dentaires concurrents

Si vous comptez plus largement exercer comme chirurgien-dentiste, pas de panique : cet article vous guidera pour vous démarquer grâce à une communication optimale. 

Après la spécialité vient le choix du lieu d’exercice. Ce critère doit bien sûr tenir compte de vos préférences géographiques, pour vous établir dans une ville que vous appréciez, mais aussi du nombre de patients potentiels dans ce secteur. Le succès de votre cabinet dentaire dépend tout simplement de l’offre et de la demande sur le territoire envisagé. 

 Estimer l’offre et la demande

Pour en avoir une idée précise, analysez la population à cette échelle. La démographie peut vous éclairer sur les besoins à satisfaire : âge moyen, catégorie sociale professionnelle, nombre d’habitants en croissance ou en déclin... Ici, il s’agit de cerner précisément la demande.  

Après cette première analyse, concentrez-vous sur l’étude des cabinets dentaires déjà implantés dans votre futur périmètre d’exercice. Combien de praticiens sont actifs à l’heure actuelle ? Vos consoeurs et confrères sont-ils spécialisés ? Les disponibilités dans leur cabinet sont-elles nombreuses ? Cette investigation vous donnera de précieux indices sur l’offre aujourd’hui disponible et, par extension, sur l’attractivité potentielle de votre cabinet. 

Maîtriser les coûts et les recettes au travers d’un prévisionnel

Rien de mieux que les chiffres pour donner un aspect plus concret à votre projet. Afin de vérifier sa faisabilité, le prévisionnel est un document précieux. 

Lors de cette étape, il convient de se focaliser sur tous les coûts imputés à la création d’un nouveau cabinet : aménagement des locaux, achat du matériel dentaire, des équipements, du mobilier, frais liés aux ressources humaines, aux taxes et assurances… Chaque dépense est nécessairement listée. À ce stade, il est temps d’identifier vos futurs partenaires et fournisseurs. Chez MEGA Dental, nous distributions plus de 35 000 références de fournitures dentaires indispensables à l’exercice de votre activité.

Vient ensuite le moment d’estimer les profits réalisables en vous appuyant sur les informations obtenues lors de votre étude de marché. C’est là que vous définissez votre offre : quels soins proposez-vous à vos patients, et à quel prix (dépassements d’honoraire…) ? Misez-vous sur des prestations haut de gamme, ou accessibles à tous ? Ces critères mis en miroir avec vos dépenses vous permettront d’établir le prévisionnel de vos recettes, et par conséquent, la viabilité financière de votre projet. 

Formaliser la rentabilité lors d’un business plan

Le prévisionnel précédemment créé vous éclaire sur le chiffre d’affaires réalisable. Ajouté à l’étude de marché, vous obtenez une vision à la fois qualitative et quantitative du projet d’ouverture d’un cabinet. Formalisez ces informations dans un business plan qui inclut :

  • Une partie relative à la présentation du projet : spécialité, lieu d’exercice, patientèle visée…
  • Une partie chiffrée qui témoigne de sa faisabilité.

Ce document est essentiel car il offre une vision globale du projet et vous aide à identifier le bon financement. Il peut par exemple être mobilisé pour soutenir une demande d’emprunt bancaire. 

Bon à savoir : il existe des aides financières auxquelles vous pouvez prétendre sous certaines conditions : 

  • Les aides de l’Assurance Maladie si vous envisagez l’ouverture d’un cabinet dentaire dans une zone actuellement sous-dotée.
  • Les aides fiscales et sociales nationales si votre futur cabinet dentaire se situe dans une zone de revitalisation rurale (ZRR).

À l’inverse, dans les zones sur-dotées, les conditions d’installation et d’obtention d’un numéro ADELI seront plus strictes dans les années à venir.

Lancer les démarches administratives

Qui dit création d’une entité dit forcément démarches administratives.

Une fois le diplôme d’état de docteur en chirurgie dentaire obtenu, il faut s’inscrire à l’Ordre des chirurgiens-dentistes de votre région. Cette étape essentielle vous ouvre les portes qui vous permettront d’exercer sur le sol national. Elle permet également l’obtention d’un certificat d’inscription qui mentionne un numéro RPPS. Cette attribution vous suivra tout au long de votre carrière en dentisterie, même si vous changez de lieu d’exercice a posteriori. 

L’ANS, Agence du Numérique en Santé, doit être sollicitée pour vous accompagner dans l’obtention d’une carte de professionnel de santé (CPS).

Le diplôme doit lui aussi être enregistré auprès de la préfecture et du greffe du Tribunal d’instance de votre département cette fois.

Enfin, il est indispensable de formaliser son affiliation à la CPAM, Caisse Primaire d’Assurance Maladie. 

Quid du statut juridique et de la fiscalité ?

Une fois ces formalités réalisées, la question du statut juridique se pose. Vous pouvez opter pour l’une de ces entités : 

  • La SEL, Société d’Exercice Libéral est un statut unipersonnel qui donne accès à la création seul en société. Comme son nom l’indique, elle concerne les professions libérales, dont la vôtre. Deux options s’offrent à vous : la responsabilité limitée (SELARL) ou par actions simplifiées (SELAS). Dans tous les cas, les bénéfices réalisés sont soumis à l’impôt sur la société.
  • Autre modèle solo : l’EI, Entreprise Individuelle telle que la micro-entreprise, qui fait de son créateur la seule personne redevable en cas de dettes. Les bénéfices réalisés dans ce cadre doivent se soumettre à l’impôt sur le revenu.
  • Si vous choisissez l’EURL, Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée, vous serez responsable d’éventuelles dettes jusqu’à hauteur de l’apport financier engagé par vos soins. Cette alternative vous offre également le choix quant à l’imposition : soit sur le revenu, soit sur la société. 
  • Enfin, la SARL (Société à Responsabilité Limitée) engage plusieurs parties prenantes. Chaque associé participe ainsi avec une responsabilité qui se limite à l’apport. S’il s’agit d’une SARL de famille, les bénéfices peuvent se soumettre à l’impôt sur le revenu. Dans le cas contraire en revanche, l’imposition se réalise sur la société. 

Sur le plan fiscal, vous comprenez donc que l’imposition varie selon le statut juridique choisi. Petite spécificité pour la micro-entreprise qui propose un régime fiscal simplifié avec des taux d'imposition spécifiques. La condition : ne pas dépasser un certain chiffre d’affaires. Que le régime réel soit simplifié ou normal, les charges et déductions sont à déclarer pour obtenir le bénéfice imposable.

Les cotisations sociales sont aussi de la partie. Tout professionnel de santé doit verser des cotisations sociales, pour la sécurité sociale d’une part, mais aussi pour la complémentaire retraite.

Pour être le mieux accompagné possible dans la création de votre entreprise, n’hésitez pas à vous tourner vers un expert-comptable ou un conseiller fiscal qui vous aidera à déterminer le statut juridique et le régime fiscal les plus adaptés à votre projet. Il sera apte à vous éclairer sur les réglementations fiscales en vigueur, en permanence susceptibles d’évoluer. 

L’importance des assurances

Bien sûr, souscrire à des assurances est indispensable avant d’exercer en tant que spécialiste dentaire. 

Dans un premier temps, étape obligatoire pour tous : la souscription à une Responsabilité Civile Professionnelle pour vous protéger en cas de faute ou d’accidents professionnels.

Si toutefois vous recrutez une équipe, et avez par conséquent des salariés, il vous faut souscrire à une mutuelle de santé. Celle-ci est facultative si vous exercez à votre compte, mais elle est cependant conseillée pour couvrir une partie des frais liés à votre propre santé. 

Enfin, pour vous prémunir contre d’éventuels dommages causés à votre cabinet dentaire, pensez à l’assurance multirisque officine. Votre cabinet et son contenu (mobilier, matériel dentaire…) seront ainsi couverts pour limiter vos dépenses personnelles.

Constituer son équipe

Abordons à présent un autre point essentiel : la création de l’équipe au cabinet dentaire. Elle passe par plusieurs étapes qui commencent par la définition des besoins en ressources humaines. Quels sont les postes indispensables au bon fonctionnement de votre activité ? Déterminez le nombre de chirurgiens-dentistes qui y exerceront, d'assistants dentaires, d’hygiénistes, ou encore de secrétaires médicales.

Une fois les rôles nécessaires identifiés, vous pourrez procéder à la rédaction de chaque fiche de poste. Un document de ce type doit énoncer clairement vos attentes en tant que recruteur. Débutez avec une présentation attractive de votre cabinet, puis précisez toutes les responsabilités sous-jacentes au poste disponible. Afin de cibler les profils pertinents, listez l’ensemble des compétences requises. Pour finir, indiquez les modalités importantes telles que la date de prise de fonction attendue, le type de contrat, le salaire etc. 

Passée cette étape, vos descriptions de poste seront prêtes et il viendra l’heure de les rendre visibles. Pour cela, diffusez-les sur des canaux de recrutement appropriés tels que www.recrutement-dentaire.fr ou le célèbre www.linked.fr. Au-delà des sites professionnels, d’autres plateformes telles que vos réseaux sociaux sont tout à fait mobilisables. Par ailleurs, si vous souhaitez placer vos recrutements dans des mains expertes, vous pouvez solliciter un cabinet qui dénichera les meilleurs profils selon vos critères de sélection. 

Par la suite, vous devriez recevoir un tas de candidatures qu’il conviendra de trier pour identifier les personnes les plus qualifiées. La sélection finale doit s’opérer après rencontre lors d’un entretien. Pendant celui-ci, nous vous conseillons : 

  • De creuser les qualités personnelles des candidats pour vous assurer qu’elles correspondent à la culture d’entreprise que vous souhaitez instaurer.
  • D’évaluer les compétences techniques, en plus de vérifier les diplômes et certifications obtenus. Vous pouvez soumettre les candidats à un test pratique pour apprécier leur expertise en condition quasi réelle. 

Si un profil retient votre attention à l’issue de cet entretien, n’hésitez pas à demander des références susceptibles de confirmer votre bonne impression. Si la réponse est favorable, il ne restera plus qu’à préparer une promesse d’embauche, avant la signature du contrat de travail. 

La prise de poste de vos nouvelles recrues ne marque pas la fin des tâches qui concernent votre équipe. Les phases d’intégration et de formation sont cruciales pour un début réussi. Aussi, pour que vos collaborateurs soient aussi épanouis que compétents, plusieurs réflexes sont à adopter : 

  • Instaurez des protocoles clairs qui seront assimilables par tous. Les documenter reste la meilleure façon d’en prendre connaissance quand cela est nécessaire. N’oubliez pas la formation relative aux logiciels de gestion utilisés dans votre cabinet.
  • Présentez clairement les opportunités de développement possibles. Elles seront sans nul doute sources de motivation pour votre personnel.
  • Assurez une évaluation continue pour mesurer les performances de chacun, valoriser les aspects positifs et corriger certains axes d’amélioration.
  • Enfin, prônez la communication et la transparence pour que vos collaborateurs soient libres de s’exprimer. Un espace de travail bienveillant est la clé d’une équipe soudée. 

N’oubliez pas que vos collaborateurs sont la vitrine de votre cabinet dentaire, et vos premiers ambassadeurs. Une ambiance malsaine pourrait nuire à votre réputation.

Un dernier conseil : si vous ne recrutez pas de secrétaire médicale et souhaitez vous délester des tâches chronophages liées à la gestion des rendez-vous, notre service de télésecrétariat est fait pour vous. Cette solution proposée en exclusivité vous permet de vous consacrer à votre métier : soigner.

Grâce à elle, notre accueil professionnel issu du dentaire prend en charge : 

  • Tous vos appels entrants
  • Votre planning
  • Les confirmations et rappels de rendez-vous par SMS
  • Les transferts d'appels (0,70€ TTC/appel), SMS inclus

Il s’agit d’une formule sans engagement, désactivable à tout moment en un clic. Contactez-nous au 01 69 83 90 91 pour profiter d’un mois offert.

Acheter le matériel pour aménager son cabinet dentaire

Une fois le volet administratif et le recrutement de vos collaborateurs bouclés, le projet se concrétise avec l’achat de tout le matériel dentaire nécessaire à l’aménagement de votre cabinet. 

Des packs d’installation pour vous faciliter la vie

Tout commander en partant de zéro peut très vite s’avérer complexe. C’est pourquoi nous avons développé un service unique sur le marché qui vous permet de vous installer en 2 minutes. Plateaux de consultation, ciment de scellement, fraises dentaires, matériel d’anesthésie, instruments rotatifs et chirurgicaux, matériaux à empreinte, composites, matériel d’endodontie, consommables, produits de désinfection…

Tous vos indispensables sont à retrouver dans nos packs d'installation. Quelques clics suffisent pour choisir le vôtre parmi trois possibilités qui correspondent à votre budget. Faites votre sélection pour être livré en 24h, avec une garantie satisfait ou remboursé selon nos CGV. Vous pouvez solliciter l’un de nos conseillers à tout moment pour vous guider.

Un cabinet dentaire où il fait bon vivre (et travailler)

Au-delà du matériel dentaire, vous devez également songer à l’aménagement de votre cabinet. Achat du mobilier, des appareils électroménagers, des éléments de décoration… De l’accueil à la salle d’attente en passant par le coin repas, vous allez devoir faire des choix. L’objectif : faire en sorte que votre équipe, vous-même mais aussi vos patients s’y sentent bien.

Là encore, nous sommes là pour vous accompagner en mettant à votre disposition un large choix de produits pour aménager votre cabinet. Et pour plus d’éclairages, consultez notre article consacré à l’aménagement et la décoration du cabinet. 

955-5132
Dreame
Réf. 7354-177
À partir de 279 TTC
955-5106
MAGIMIX
Réf. 7328-177
À partir de 179€99 TTC
955-5103
DYSON
Réf. 7325-177
À partir de 429 TTC
955-5156
DYSON
Réf. 7378-177
À partir de 549 TTC
955-5131
PHILIPS
Réf. 7353-177
À partir de 84 TTC

Développer sa patientèle

Bien sûr, la dernière action évidente reste de faire connaître le cabinet. Pour construire votre notoriété et par extension votre patientèle, commencez par réaliser votre profil sur Doctolib, plateforme de rendez-vous médicaux devenue incontournable. 

Pour aller plus loin et mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez également réaliser un site internet à l’effigie de votre cabinet dentaire. Forte de son expertise dans l’univers du digital, notre équipe web vous propose ce service au prix exceptionnel de 19,90€/mois sans engagement. Une aubaine quand on sait que la création d’un site web coûte plusieurs milliers d’euros… 

Ce site professionnel 100% personnalisé sera entièrement géré par l’un de nos webmasters. Aucune contrainte technique à gérer. Il vous suffit de partager avec nous les informations à mettre en avant : présentation de vos spécialités, de votre équipe, infos pratiques relatives à votre cabinet dentaire… Nous récoltons ces éléments afin de vous proposer le site le plus attractif possible, avec une optimisation de son référencement naturel sur les moteurs de recherche. Plus d’informations à découvrir ici

Vous possédez désormais toutes les clés pour ouvrir votre cabinet dentaire avec sérénité. En choisissant MEGA Dental pour vos fournitures dentaires, sachez que vous ne serez jamais seul dans cette aventure. Nos commerciaux délégués vous accompagnent au quotidien, en vous faisant profiter des meilleures offres du marché. Contactez-nous au 01 69 83 90 91, nous sommes à votre écoute. 

MEGA vous informe

Recevez des conseils et bons plans personnalisés par email.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos offres promotionnelles et actualités. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans chaque courrier. Pour en savoir plus sur la gestion de vos droits, lire nos CGU.

MEGA vous informe