Porte-empreintes

Le porte-empreinte est utilisé en prothèse dentaire adjointe et conjointe sous différentes tailles et/ou formes, le plus souvent en métal, mais parfois en plastique.
Peu importe leurs tailles ou formes, ces derniers peuvent être perforés ou avec des rétentions intégrées dans l’intrados.
Il est facile de distinguer les porte-empreintes du maxillaire avec la partie pleine pour l’enregistrement du palais et les porte-empreintes de la mandibule avec une échancrure pour la langue.
Il existe aussi les porte-empreintes en prothèse dentaire complète, qui s’identifient facilement par leur forme spécifique beaucoup moins profonde et leur intrados de forme arrondie pour les édentements complets. Ils peuvent eux aussi être perforés pour les empreintes primaires à l’alginate ou non perforés dans le cas de technique d’empreinte dentaire primaire au plâtre.
Il existe également les porte-empreintes sectoriels qui peuvent parfois s’utiliser dans certaines indications d’empreinte pour des restaurations unitaires en prothèse conjointe.